Hydratation pour l’enfant : des tisanes pour bébé ?



Emilie

Bonjour, je m’appelle Emilie, jeune maman d’une petite Léa de 4 et 1/2 ans, dans l’Ille-et-Vilaine. Je suis en cours de procédure d’agrément.

J’aimerais avoir un agrément pour 2 enfants, vu que je vis dans une petite maison.

Au cours de la visite à domicile, la puéricultrice m’a posé de nombreuses questions sur l’équilibre alimentaire de bébé et notamment sur la diversification alimentaire. Vu que ma fille est assez jeune, je m’en souvenais bien.

Toutefois, elle m’a posé une question toute simple. Ma réponse l’a un peu dérouté.

Quelle boisson faut-il donner à un bébé, autre que le lait ?

Sûre de moi, j’ai répondu la tisane et elle a grimacé. J’en ai donné de la tisane à ma fille de ses 6 mois à ses 3 ans.

Elle la buvait froide ou tiède.

Peut-on donner des tisanes aux bébés que l’on accueille ?

Emilie


Aurélie

Bonjour Emilie, en voilà une question pratique pour une assistante maternelle !

La tisane est-elle une alternative à l’eau ou aux boissons sucrées ?

Bien entendu, il est tout à fait possible de donner une tisane à un bébé. Cette dernière a des vertus calmantes et apaisantes. Quelle plante choisir ? Misez sur des classiques comme la verveine, le tilleul ou la camomille.

Alors pourquoi la puéricultrice a-t-elle une attitude réfractaire à la consommation de tisane ? Elle a peut-être confondu tisane et thé. Ce dernier contient de la théine, ce qui est vivement déconseillé pour les enfants. Evitez les mélanges solubles qui contiennent souvent du sucre.

La puéricultrice a pu également penser que vous mettiez du sucre dans la tisane de bébé, alors qu’elle doit être consommée sans sucre.

Oubliez le miel et le sirop d’agave, malgré leur pouvoir sucrant naturel.

L’OMS (organisation mondiale de la santé) recommande une consommation de sucre inférieure à 10% des apports nutritionnels journaliers, pour éviter le risque d’obésité et de carie.

Enfin, la professionnelle de la petite enfance a pensé certainement à la température de la boisson. Normalement, il est recommandé d’infuser une tisane entre 80 et 100°C. Une tisane brûlante est dangereuse pour l’enfant.

Elle doit être servie tiède, soit dans un biberon, soit une tasse à bec. L’idéal est de mettre quelques gouttes sur le poignet pour tester la température.

Voilà Emilie, pas d’inquiétude : vous avez bien fait avec votre fille et vous pourrez donner des tisanes aux enfants que vous accueillerez.

Aurélie