Aller au RAM, obligatoire pour une assistante maternelle ?



Christiane

Bonjour, Christiane, 54 ans, au chômage suite à un licenciement économique, dans le Pas-de-Calais.

J’ai comme projet de faire une demande d’agrément pour devenir assistante maternelle. J’ai été, durant des années, salariée sur une chaîne de production. Aujourd’hui, à mon âge, impossible de retrouver un emploi et je n’ai plus envie de travailler, en tant que salariée, avec des horaires impossibles.

Le relais parents assistantes maternelles, un lieu indispensable ?

Aujourd’hui, je suis allée discuter à la PMI avec une puéricultrice. Elle m’a demandé comment je pensais organiser mes journées, si je devenais ass mat.

Je lui ai répondu que je pensais rester chez moi ou aller marcher dans les jardins publics de ma commune. J’ai un jardinet dans lequel les enfants pourront s’aérer.

Suite à ma réponse, elle m’a vivement conseillé d’aller au relais, pour la sociabilisation des enfants et pour éviter l’isolement à domicile. J’avoue que pour ma part, je ne le souhaite pas. Les autres ass mat ne seront pas des collègues de travail et je n’ai pas envie d’être tenue par des horaires.

Au vu de son insistance, je me demandais si c’était obligatoire d’aller au RPAM ? Merci de me répondre rapidement.

Christiane


Aurélie

Bonjour Christiane,

Le métier d’assistante maternelle peut être parfait pour une seconde vie professionnelle. A 54 ans, vous pouvez tout à fait commencer une carrière d’assistante maternelle. Toutefois, je suis étonnée de lire vos propos.

Assistante maternelle, un emploi salariée avec des horaires et des contraintes

En tant qu’ass mat, vous serez automatiquement salariée. Certes, vous n’avez pas votre hiérarchie auprès de vous, durant la journée, c’est-à-dire les parents employeurs. Vous serez salariée avec un contrat de travail, un nombre d’heures à effectuer par semaine, une protection sociale et des obligations.

Quant aux horaires, il faut être honnête. Il n’est pas rare qu’une ass mat commence le matin entre 6 et 7 heures, si les parents travaillent à l’hôpital ou ont un long temps de trajet et peut finir vers 19 heures.

A vous de voir si vous voulez sélectionner vos contrats en fonction des horaires avec des parents qui travaillent dans les écoles, pour avoir vos vacances scolaires ou dans les bureaux, pour des horaires 9H/17H. Avant de se lancer dans ce projet, il est important de connaître la réalité du terrain et ne pas idéaliser un métier.

Le RPAM, un lieu de référence pour les professionnelles

Je comprends l’insistance de l’animatrice qui vit vivre ce lieu. Pour la sociabilisation des enfants, il est vrai que le RPAM permet de rencontrer des enfants de leur âge, de jouer dans des structures sécurisées et de proposer des spectacles ou ateliers en lien avec leur évolution.

Le RPAM, un moyen de prévention contre l’usure professionnelle prématurée

Le RPAM permet à l’ass mat de rencontrer d’autres ass mat, qui ne seront pas vos collègues (sauf si vous exercez en MAM, ce qui ne semble pas être votre objectif). L’animatrice voulait vous dire que le métier d’ass mat est un travail en solitaire et l’isolement professionnel peut entraîner un manque d’implication pour le bien-être des enfants, un burn out voire même une dépression.

Entre les pleurs des enfants, le refus de faire une sieste et la solitude, certaines personnes ont besoin d’en voir d’autres, pour partager leur quotidien. Tout dépend de la vie sociale que vous avez déjà et de votre tempérament !

Aurélie